Le 18 janvier prochain, ça fera 1 an que j’aurai publié mon premier billet.  Un an de blogue riche en apprentissages et c’est pourquoi, au lieu de vous offrir mon «top 10» de mes billets les plus lus comme beaucoup le font à ce temps-ci de l’année, je vous offre mon « top 5 » des billets qui m’ont apporté le plus en apprentissage ainsi que le pourquoi de la chose. L’ordre n’est pas proportionnel aux apprentissages, ils ont tous été importants pour moi :

  1. Mon réseau de contacts : mon histoire C’est le billet qui a suscité le plus de commentaires sur mon blogue.  Pourquoi ?  Parce que j’ai parlé avec mes trippes sans aucun doute et c’est venu interpeller les gens, assez pour y laisser un commentaire.
  2. Twitter : un réseau d’entraîde J’avoue que j’ai un faible pour ce billet.  Jamais, au moment où j’ai écrit ces lignes, je ne me doutais qu’il aurait un important impact dans la vie de quelqu’un.  Le concept «donnez au suivant» s’est enclenché et la générosité humaine a fait le reste.  Ce fut pour moi riche en apprentissages personnels qui sont difficiles à traduire en mots… et ce fut l’occasion pour moi de constater que lorsqu’on a un réseau bien bâti (pas nécessairement un gros réseau, le mien est restreint comparé à plusieurs, mais c’est un bon réseau), ça peut être extrêmement efficace.
  3. Pourquoi bloguer ? M’a permis de comprendre la force des liens vers d’autres blogues.  Quand on s’intéresse sincèrement à ce que les autres font, ça paraît.  Dans mon cas, ce billet a généré d’intéressants échanges avec des blogueurs d’expérience sur mon blogue et sur Twitter.
  4. Pourquoi j’ai payé pour voir Michelle Blanc ? Mon billet le plus populaire.  Il vient confirmer ce que Michelle Blanc proclame haut et fort dans ses conférences : il faut réussir à intéresser les super-influenceurs.  Elle a fait un lien vers mon billet sur sont profil Facebook et les retombées ont été instantanées.  Ce fut non seulement mon billet le plus populaire cette année, mais la journée où elle a publié un lien vers mon billet, mes statistiques ont triplé.  Attention cependant de ne pas passer votre temps à parler de ces supers-influenceurs : la sincérité de nos écrits transparaît et la tactique serait vite déjouée et ça pourrait même jouer contre vous.
  5. L’homme-orchestre : il s’auto-sabote Un billet qui, une fois écrit, m’a amenée à réfléchir sur ma ligne éditoriale et qui m’a obligée à en faire une mise à jour vu les propos assez tranchés que j’y tiens et les commentaires reçus.  C’est également un billet qui génère beaucoup de visites comparé aux autres.  Dans les critères de recherches sur Google pour trouver mon site, le mot «homme-orchestre» revient régulièrement.  C’est un terme qui n’est quand même pas nécessairement très commun, alors je suppose que ça facilite les choses.  Mais j’avoue que du côté référencement, j’en suis encore au stade primaire 😉

Après un an, je suis également très fière d’avoir tenue la promesse que je m’étais faite à moi-même, soit celle d’écrire un billet par semaine, avec régularité.  En fait, mon blogue totalise 70 billets après un an, soit un peu plus de 1 par semaine.  Cependant, ça aussi, ça m’a permis d’apprendre.  J’y ai en effet constaté que la régularité était payante.  Je publie le dimanche soir et, ce même soir ainsi que le lundi, mes statistiques sont en hausses.  Si je publie un 2e article pendant la semaine, mes statistiques ne montent pas au même niveau que le dimanche soir et le lundi.  Mes lecteurs ne sont pas habitués à cette 2e publication hebdomadaire, donc elle peut-être ignorée plus souvent.

Vais-je publier plus souvent en 2010 ?  Oui et non.  Mon objectif reste 1 billet hebdomadaire.  J’adore écrire, mais il y a plein d’autres choses qui me passionnent aussi et dans lesquelles je veux également consacrer du temps.  Cependant, ça ne m’étonnerait pas que les 70 billets soient dépassés et j’espère bien que vous continuerez à de me lire ! Merci d’être au rendez-vous et de commenter mes écrits.  Ce sont vos commentaires qui me motivent à continuer à partager !