Il y a une tendance lourde qui est en train de s’imposer chez les coachs, consultants et formateurs.

J’en fais partie et, bien que cette tendance soit attirante, elle sonne aussi une alarme pour moi. C’est une tendance issue du développement personnel et de la quête du bonheur: vivre et faire des affaires en respectant ses valeurs.

On ne peut vraiment pas être contre ça! 😉

On se sent tellement mieux quand on connaît ses valeurs et qu’on vit selon elles, que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle! Mais que fait-on de l’autre? Est-ce qu’on le respecte, l’accepte et est-ce qu’on s’adapte?

Ça va dans les deux sens. J’entends un discours unilatéral ces temps-ci et je crois que c’est faire fausse route. 

Voici 5 points à considérer pour créer des liens durables avec ses clients, même si on ne partage ses valeurs.

  1. D’abord se connaître soi-même avec ses propres valeurs et ses limites.
  2. Écouter. Écouter. Écouter.
  3. S’adapter à la personnalité et au style de communication de l’autre.
  4. Garder un contact ACTIF avec notre client.
  5. Comprendre et accepter la route, le cheminement et les valeurs de l’autre.

Le dernier point est sensible. Évidemment, il y a certaines valeurs qui sont pour nous simplement inacceptables et ça, c’est propre à chacun. Je ne dis pas d’accepter l’inacceptable, mais entre nos valeurs et celles qu’on juge inacceptables, il y a tout un spectre qui existe et avec lequel on peut apprendre à danser.

C’est vraiment génial d’attirer des clients qui nous ressemblent! Ça rend le travail facile et plaisant. C’est fluide. Mais c’est à travers ceux qui nous ressemblent moins qu’on grandit soi-même et qu’on peut avoir un plus grand impact chez l’autre.

Le développement personnel est important, c’est ce qui nous fait grandir en tant qu’humain. On s’ouvre à de nouvelles possibilités. C’est exactement la même chose en affaire.  Pour grandir et créer des liens durables, il faut s’ouvrir à de nouvelles opportunités, de nouveaux marchés et s’ouvrir à des gens qui ne pensent pas comme nous.

Je vous invite à devenir plutôt un caméléon des communications. Non pas pour se fondre dans le décor, mais plutôt pour vous adapter à votre environnement et être en mesure de danser avec les situations et les gens qui croisent notre route.

Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain! Ce sont les contraintes, les inconforts et les embûches qui permettent de stimuler notre créativité pour faire une différence.

J’aborde ces points plus en détails dans des présentations en direct sur mon groupe Facebook. Si vous portez plusieurs chapeaux dont celui des communications dans votre organisation, joignez-vous à nous!