Plus j’utilise ce réseau social, plus je suis fascinée par la force de ce réseautage virtuel et par la qualité des relations qu’on développe avec certains membres de notre réseau.

J’ai un réseau intéressant de près de 1000 personnes. Évidemment, je n’ai jamais rencontré la plupart d’entre eux, mais certaines de ces relations sont assez solides pour que, j’en suis certaine, elles soient ravies que j’arrête leur dire bonjour si je passe dans le coin… ou assez solides pour que j’aie envie de faire quelque chose de spécial pour elles.

C’est le cas pour Alain Gaudet, alias @ptitsanges sur twitter.

Il est atteint d’une dystrophie musculaire de naissance, mais honnêtement c’est la dernière chose à laquelle on pense quand on échange avec lui sur twitter. Il a une façon extraordinairement positive de voir la vie, malgré tous les problèmes que lui apporte sa condition. Cependant, tous ceux qui ont bâti une relation virtuelle intéressante avec lui savent que le temps lui est compté et quand ça fait quelques jours qu’on n’entend pas ses gazouillis sur twitter, on s’inquiète…

Toujours est-il que Alain gère lui-même une petite entreprise. Il a en effet décidé d’embaucher lui-même les personnes dont il a besoin pour l’aider au lieu de passer par le Centre de Santé et de Services Sociaux.

Il doit donc se promouvoir comme toute entreprise et il s’est inscrit à mon concours «partagez vos bons coups en promotion».

Je transcris ici le texte qu’il a soumis pour partager son bon coup promotionnel. En lisant jusqu’au bout, vous comprendrez bien qui est Alain, sa réalité et sa personnalité, mais surtout il soumet une idée dans le dernier paragraphe qui ne m’a pas laissée indifférente.

Étant lourdement handicapé de tous mes membres, je suis dans l’obligation d’avoir recours à de l’aide pour mes activités de la vie quotidienne (lever, repas, hygiène, entretien ménager, coucher et autres).

Le CSSS de mon coin m’attribue un budget hebdomadaire d’une quarantaine d’heures pour embaucher du personnel (que j’ai nommé mes p’tits anges). Dans la première année, j’avais contacté une agence de services à domicile, mais avec la piètre qualité des gens qu’on m’envoyait pour pénétrer mon intimité, j’ai rapidement compris que j’étais capable de faire le recrutement, les entrevues, la sélection, l’embauche, la formation, le suivi et parfois aussi… le congédiement.

Un problème est par la suite apparu. Si j’engageais seulement trois personnes pour faire le lever, le souper et le coucher, et qu’une préposée tombait malade, j’étais dans la m…

J’ai alors pris la décision d’embaucher plusieurs personnes pour me permettre de bâtir une liste de rappel. C’est-à-dire, beaucoup de petits quarts de travail coupés… Ouffff quel défi !

Imaginez une offre d’emploi sur le site d’Emploi Québec offrant deux ou trois heures par semaine… C’était l’enfer ! Je recevais des e-mails d’insultes parce que mon offre semblait ridicule hahaha !

J’ai commencé par créer un site Internet du genre MSN Group… Mon Dieu qu’il était laid ! Mais au moins, je donnais l’information complémentaire pour que les gens comprennent mieux mes besoins particuliers. J’attirais toutes sortes de gens. Parfois louches, parfois sympathiques… J’en ai vu de toutes les couleurs. Mais en même temps, j’aurais pu être une personne mal intentionnée qui tend des pièges aux jeunes femmes qui postulaient…

De mon côté, je m’exposais aussi au même danger, mais j’ai toujours fait confiance en la vie, et ça m’a rarement déçu.

Ensuite, j’ai exploré les possibilités du portail de Blogger. J’ai commencé par copier des petits textes que j’avais faits, puis des tranches de vie du quotidien et des expériences de parcours comme on a tout.

Depuis mars 2008, j’ai mis sur pied le site http://www.ptitsanges.com au coût de 10 $ US/an. Ce site est littéralement en train de transformer ma vie ! C’est un moyen extraordinaire de partager mes passions et besoins avec la planète entière, tout en créant un monde virtuel pas très loin du réel qui donne envie (du moins, je l’espère) d’aider et de vivre une expérience des plus enrichissante. De plus, le réseautage qu’offrent les Facebook et Twitter ne fait qu’accélérer l’évolution de mon projet de conquérir le monde !! MOUAHAHAHAHA !!!

D’un autre côté, le volet recrutement de mon blog touche très peu de gens et j’avoue que c’est tant mieux comme ça. Ça entraîne une sélection naturelle des candidatures en leur permettant d’étudier le personnage avant d’envoyer son CV.

Bref, c’est l’histoire de ma petite réussite, et un jour, vous pourrez raconter partout sur la planète que vous en avez été tous témoins. #étoufféparlasimplicitéhahaha

En terminant, si je gagne le prix en jeu, il sera aussitôt l’objet d’un tirage parmi les p’tits anges. J’aimerais tellement leur offrir plus ! J’ai même l’intention de contacter les commerces et restaurants de Trois-Rivières pour solliciter des prix ou des cartes cadeau à offrir à mon staff si important pour moi.

Je suis loin de Trois-Rivières, mais je vais tout de même prêcher par l’exemple et trouver quelque chose pour lui. Je veux partir le bal et l’aider dans sa sollicitation. Et vous mes lecteurs de Trois-Rivières, allez, faites aller vos réseaux pour que Alain puisse remercier ses employés à leur juste valeur !

NDLR : Pour ceux qui se posent la question, Alain est au courant de ma démarche.