valeur du clientQuelle est la valeur de base qui s’applique à tout type de client?

Vous savez, cette valeur qui fait en sorte que, si elle est absente, aucune transaction commerciale ne peut avoir lieu?

J’ai récemment fait un exercice sur les valeurs importantes pour différents types de clients. Ils étaient 4: le client numérique, le client magasin de détail, le distributeur et l’entrepreneur en B2B.

Voilà ce qui est ressorti de cet exercice. Cependant, nous sommes restés sur un malaise. On sentait qu’il manquait quelque chose.

Les valeurs des acheteurs

  • Client numérique: simplicité, spontanéité, abondance de choix – Sur le Web, un client n’achètera pas s’il ne trouve pas facilement et rapidement ce qu’il cherche. Il n’achètera pas non plus si le processus d’achat en tant que tel n’est pas simple. La spontanéité est souvent un comportement d’achat chez l’acheteur numérique. Il veut acheter maintenant.  Il aime également l’abondance du choix pour pouvoir comparer les produits et les prix.
  • Client en magasin: diversité de choix, expérience, relations humaines – Celui qui se déplace en magasin aime la diversité du choix dans un seul endroit. Ses sens sont en éveil. S’il touche, goûte, sent, il sera comblé et ça l’aidera à faire un choix.  Bien sûr, les relations humaines sont de première importance.
  • Entrepreneur en B2B: Confiance, viabilité du choix, impact du choix – Une relation de confiance s’établit d’abord entre les deux parties. Ensuite, une réflexion se fait quant à la viabilité ou la rentabilité du choix fait. Dans un 2e temps, on réfléchit aussi sur l’impact du choix fait sur nos employés, sur notre communauté, sur le futur de l’organisation par exemple.
  • Le distributeur: Profitabilité, simplicité, distinction – En général, le distributeur sera porté par la profitabilité de la transaction. Il cherchera également la simplicité de la relation et des approvisionnements. Il aimera pouvoir se distinguer avec les produits qu’il distribue.

Vous pouvez remettre en question cette liste de valeurs. Nous avons fait cet exercice de réflexion en 15 minutes.

Ressentez-vous le même malaise que nous? Trouvez-vous qu’il manque un élément, une valeur, qui est commune à tout le monde?

 

LA CONFIANCE! Elle aurait dû ressortir partout

Ce n’est ressorti que pour les transactions en B2B. Pourtant, si je n’ai pas d’abord confiance en une entreprise, même si son site est simple et que j’ai beaucoup de choix, je n’achèterai pas.

Ces 2 derniers points font partie des éléments qui aident à bâtir la confiance. À cela s’ajoute l’image de marque, les témoignages, les reconnaissances, les recommandations et la notoriété qui sont aussi des éléments qui vont y contribuer.

Et quel est le meilleur outil publicitaire dont toute entreprise dispose? Le meilleur comme le pire?

Le bouche-à-oreille.

On le veut positif. Et on l’obtient quand on a gagné la confiance des gens.

C’est la valeur qui rassemble tous les types de clients potentiels.

Avez-vous la confiance de vos clients?

La confiance, c’est quelque chose qui se bâtit à long terme. Pour un membre du groupe qui a participé à cet exercice, ça venait de répondre à son interrogation. Il se demandait pourquoi, pour la majorité des entreprises en démarrage, on disait que ça prenait 5 ans pour prendre leur envol.

Bâtir la confiance, c’est la base.

Peut-être que nos stratégies devraient être révisées en priorisant cette valeur et en trouvant des stratégies pour bâtir la confiance plus rapidement.

Que vous inspire cette réflexion?