Je ne peux pas passer sous silence cette rencontre avec Micheline Morneau. Lors du dernier colloque de Femmessor au Bas-Saint-Laurent, j’ai découvert une femme d’affaires inspirante, simple et tellement humaine! Et avouons-le, on aurait pu penser le contraire quand on sait qu’elle est vice-présidente de Groupe Morneau, une entreprise de 1 200 employés!

En fait, je dis « j’ai découvert », mais c’était unanime autour de moi. Lors du colloque de Femmessor, elle a été LA rencontre inspirante de la journée. Bien connue dans le milieu des affaires de Rivière-du-Loup, elle l’est moins en périphérie.

Micheline Morneau est venue toucher une corde sensible chez plusieurs d’entre nous, femmes entrepreneures. Nous nous sommes toutes reconnues en elle.

Elle est tout simplement restée elle-même, avec ses peurs, ses expériences, ses défis. Bref, des anecdotes qui nous ressemblent et qui nous font constater que, que ce soit avec 5, 25 ou 1 200 employés, les enjeux humains restent les mêmes.

Employée de l’entreprise depuis qu’elle a 16 ans, elle a donné deux fois sa démission

Honnêtement, qui n’a jamais pensé à jeter la serviette? Donner sa démission? Vendre ses parts? Fermer l’entreprise et retourner sur le marché de l’emploi? Par découragement face aux difficultés, mais aussi à cause du fameux syndrome de l’imposteur.

Mais nous sommes encore là, dans nos entreprises.

Il y a une raison derrière cette persévérance. C’est notre foi en nos idées et nos projets. Derrière chaque creux de vague, il y a cet espoir d’aller plus loin quand nous allons remonter la vague.

Et c’est aussi grâce aux gens qui croient en nous.

Entre autres, elle a donné sa démission parce qu’elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle manquait de confiance en elle et se sous-estimait. Ça résonne en vous?

Moi oui.

Cependant, son frère, coactionnaire avec elle, croyait en elle. Parfois, les autres autour de nous voient mieux nos capacités et nos talents que nous-mêmes! Il a eu raison parce qu’on ne bâtit pas une entreprise comme Morneau Transport seul. Les employés sont la force même d’une entreprise.

Et qui s’occupe des employés chez Groupe Morneau?

Micheline Morneau.

Elle a appris avec le temps à changer son attitude et à se faire confiance. Elle a aussi accepté de ne pas être parfaite et à prendre des risques. C’est un cheminement dans lequel une majorité de femmes évoluent aussi.

Quand la tête dirigeante a d’importantes qualités humaines, ça transparait partout

Avec mon autre entreprise, MaltBroue, je suis cliente chez Groupe Morneau. Lors du colloque, j’ai pris quelques minutes pour aller jaser avec elle et lui dire à quel point j’ai toujours eu un service impeccable avec eux, que ce soit de la part de son fils Jimmy qui est mon représentant, de ceux qui me répondent au téléphone ou des chauffeurs.

Et ce, malgré que je ne sois vraiment pas un gros client.

Fidèle à eux-mêmes, tout comme les employés qui sont  importants chez Groupe Morneau, tous les clients le sont aussi.

À ma grande surprise, elle connaissait mon entreprise! Elle sait même où elle est située! Ça m’a touchée.

Bref, merci à Femmessor Bas-Saint-Laurent d’avoir pensé de nous présenter cette belle personne. Nous, femmes entrepreneures, n’avons pas assez de ces exemples. 

Merci aussi à Micheline Morneau d’avoir accepté de se raconter. Je ne crois pas qu’elle s’attendait à avoir un si grand impact dans l’auditoire.

Son conseil principal

Prenez le temps d’écrire ce que vous voulez. Pensez avec votre tête et votre cœur et mettez sur papier vos plus grands souhaits. C’est la meilleure façon de les concrétiser

Je retiens aussi de ce conseil qu’une fois écrit, cela laisse des trace et c’est beaucoup plus facile de voir tout le chemin parcouru par la suite. C’est bon pour la confiance.