Définir nos personas, c’est ni plus ni moins que de mettre un visage humain sur un segment de marché. Plus qu’un visage, c’est aussi connaître ses habitudes de vie, ses espoirs, ses besoins. Cela va au-delà des traditionnelles données socio-démographiques où la majorité des gens s’arrêtent pour décrire leur marché.

Une fois que l’on a cela en tête, c’est beaucoup plus facile de communiquer un message qui touche la cible.

Vous êtes prêts pour cette réflexion?

Les questions à répondre pour définir nos personas

J’ai récemment assisté à une conférence de François Charron. La personne assise à mes côtés trouvait la conférence très intéressante, mais que ça allait trop vite pour assimiler toute l’information. Les personas représentent un concept important abordé brièvement dans la conférence. Ils sont importants parce que LE MESSAGE, adressé à la BONNE personne est le point numéro 1 d’un bon site Web.

Cependant, cela reste un peu nébuleux pour plusieurs, alors voici 2 exemples fictifs de personas d’une agence de voyage:

Plus de détails peuvent être aussi ajoutées:

  • Quel est son processus d’achat?
  • Quels sont ses freins ou ses irritants?
  • Quelles sont ses attentes face à votre produit ou votre service?

Bref, plus on connait nos clients, mieux on peut répondre à leurs attentes.

Maintenant que j’ai défini mes personas, qu’est-ce que je fais?

À ce stade-ci, nous avons plusieurs éléments en main pour définir un message qui s’adressera spécifiquement à nos personnas. Selon vous, ces messages s’adressent à qui?

Naturellement, le 1er pour François et le 2e pour Jade. Au bout du compte, je vends le même voyage, mais j’ai su utiliser les mots et les images qu’il fallait selon les besoins de mes personas.

Les deux autres points importants d’un bon message sont:

  • les preuves
  • les appels à l’action

Lorsque vous faites une publicité, si vous avez l’habitude de mettre votre logo en haut, souhaiter « bienvenue sur notre site Web » ou annoncer en grande pompe qu’ils ont plus de 20 ans d’expérience, il est temps de chausser les souliers de vos clients pour mieux leur parler.

Les témoignages de gens satisfaits, les années d’expérience, les prix gagnés, les portfolios sont autant de preuves qui peuvent convaincre le client potentiel, mais elles doivent venir en 3e dans la hiérarchie d’un message. Et de grâce, cessez de souhaiter la bienvenue sur votre site Web!

Pour terminer, prenez votre visiteur par la main et dites-lui quoi faire.

Le bouton « Achetez » fait peur à bien des commerçants. Par contre, si vous connaissez bien vos personas, il ne devrait pas vous faire peur parce que vous l’avez choisi en fonction du produit que vous vendez. Si c’est un achat impulsif qui se fait sous le coup de l’émotion, ou un produit de consommation courante, le bouton « en savoir plus » n’est pas assez fort pour inciter les gens à acheter maintenant.

Si, au contraire, votre produit nécessite une analyse plus en profondeur avant d’être acquis, le bouton « en savoir plus » sera rassurant.

En plus, c’est devenu facile de tester différents boutons avant de faire un choix définitif avec les statistiques obtenues. S’inscrire ou s’abonner? Appeler ou contact par courriel? Télécharger ou Obtenir? Le choix est vaste et le choix que l’on fait n’est pas anodin.

Se mettre à la place des clients est la meilleure façon de vendre

Je croise de nombreuses personnes qui me disent des choses comme : « Oui, mais moi je ne veux pas qu’on me contacte sur Messenger. Je veux qu’ils m’appellent ou qu’ils utilisent le courriel« .

On sent un brin de résistance aux changements n’est-ce pas?

Et vos clients, eux, comment souhaitent-ils communiquer avec vous? Si c’est par Messenger et que vous ne leur facilitez pas la vie en leur offrant cette option, il y a de fortes chances qu’ils aillent ailleurs où ce sera facile pour eux de communiquer.

Faire un site Web, c’est facile!

Oui, de nos jours, avec la panoplie d’outils qui existent sur le marché, faire un site Web c’est facile. Ce qui n’est pas facile c’est de faire toute la réflexion avant  de faire le site Web pour s’assurer qu’on parle aux bonnes personnes, que ce soit avec le contenu ou les images. C’est là que réside le défi principal.

Ensuite, et seulement ensuite, vous pourrez travailler à générer du trafic vers votre site.

Il y aura toujours une différence entre faire un site Web et faire un site Web qui génère des résultats.

Trouver le bon message pour la bonne personne, vous trouvez cela compliqué et vous n’avez pas le temps qu’il faut pour le faire? Ça tombe bien, c’est ma spécialité. Contactez-moi.